Suis-je enfant de Dieu ?

«Voyez combien le Père nous a aimés pour que nous puissions être appelés enfants de Dieu – et nous le sommes ! Voici pourquoi le monde ne nous reconnaît pas : c’est parce qu’il n’a pas reconnu Dieu. Mes chers amis, dès à présent nous sommes enfants de Dieu et ce que nous serons un jour n’a pas encore été rendu manifeste. Nous savons que lorsque Christ paraîtra, nous serons semblables à lui, car nous le verrons tel qu’il est.»‭‭ 1 Jean‬ ‭3 : 1-2‬

Oui, nous sommes enfants de Dieu !

Il s’agit une réalité que nous devons intérioriser comme acquise, dans sa bonté envers nous, Dieu nous a adoptés afin d’appartenir à sa famille. Nous ne devons pas douter comme si nous devions le mériter. Paul dans sa lettre aux Corinthiens, nous rappelle que nous avons été rachetés à grand prix (1 Co. 7 : 23) de notre ancienne manière de vivre. Si nous avons été rachetés, cela signifie que nous ne nous appartenons plus, et que nous appartenons encore moins au diable. Dieu nous a rachetés pour sa propre gloire.

Pouvons-nous encore vivre dans le péché ?

NON ! Nous ne pouvons plus vivre comme avant. L’apôtre Jean nous rappelle au verset 3 :

“Tous ceux qui fondent sur Christ une telle espérance se rendent eux-mêmes purs, tout comme Christ est pur” 1 Jean 3 : 3

 

Dieu dans sa grâce nous a racheté de notre vaine manière de vivre (1 Pi 1 : 18).

Dieu est saint, et en tant qu’enfant de Dieu nous devons ressembler à notre père.

 

Cela peut paraître paradoxal, mais Dieu nous a rachetés, pour que l’on puisse mener la vie sainte qu’il nous destinait, Dieu ne nous a pas rachetés pour nous éviter l’enfer ! Il nous a rachetés dans un but précis, celui d’être en communion avec lui. Dans le jardin d’Eden, Adam et Eve étaient en communion parfaite avec Dieu, jusqu’au jour où ils se sont rebellés contre Dieu. Sous prétexte de liberté, ils se sont séparés de Dieu en devenant esclaves du péché. Cette rébellion a causé leur séparation d’avec Dieu, et de sa présence. L’homme est devenu étranger, vagabond sur terre. Aujourd’hui encore, quand nous regardons autour de nous, nous voyons de gens perdus sans espérance, sans buts précis. Jésus en voyant les foules les compare à des brebis sans berger (Matt. 9 : 36).

Nous avons forcément un “père”, soit Dieu, soit le diable.

Si l’on n’est pas enfants de Dieu, alors nous sommes enfants du diable. Je ne vais pas aborder cette sujet ici, car il mérite au minimum un article, tellement le sujet est vaste est complet, mais je signalerais que nous avons un héritage spirituel. En qualité d’enfants de Dieu, nous avons accès à ses ressources spirituelles, à commencer par la paix que donne le Christ (Jean 14 : 27), l’espérance au quotidien (Eph. 2 : 12), mais nous avons principalement le Saint-Esprit en nous, qui atteste que nous sommes enfants de Dieu !

“L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu” Romains 8 : 16

Pour conclure, Dieu nous a racheté à grand prix pour que nous manifestions sa gloire, il nous accorde sont Esprit pour mener la vie parfaite qui nous était destinée, et renoncer à notre ancienne manière de vivre.

 



3 Comments

  • Mahamadi

    November 11, 11 2017 06:07:31

    Oui suis chretien dpuis 1990.j’ai ete baptise au nom du pere ,du fils zt du saint esprit.

  • Gel

    November 03, 11 2018 04:21:41

    Nous sommes tous nes pour briller, comme des enfants le font. Nous sommes nes pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous.

  • Ben

    August 25, 08 2019 12:56:13

    Dieu est saint, et en tant qu’enfant de Dieu nous devons ressembler à notre père.

Répondre